Moins dépenser au quotidien

On a tendance à chercher les économies sur les grosses dépenses (voiture, tv, électroménager)  mais celles ci représentent souvent des dépenses ponctuelles  que l’on fait pour plusieurs années et non récurrentes. Voyons comment il est également possible moins dépenser sur les achats du quotidien.

moins_depenser_quotidien

Les bases pour moins dépenser au supermarché 

  • Comparer le prix au kilo / litre : les industriels étant très fort en packaging ce sont les seuls critères objectifs afin de comparer un article avec un autre ou même le même article d’une quantité différente. Ces dernières années, beaucoup d’articles ont vu le prix rester constant alors que le volume du packaging avait diminué.

 

  • Faire des listes : Cela permet d’éviter d’acheter des choses dont on avait pas besoin et à contrario d’éviter d’oublier d’acheter ce dont on a besoin  … Par définition les premières économies sont les achats que l’on ne fait pas.

 

  • Se rendre au supermarché après avoir mangé, ainsi on est moins tenté d’acheter plus de nourriture que nécessaire.

 

  • Eviter les prescripteurs (vos enfants) : en terme marketing ces sont eux   que les techniques publicitaires visent en premier et ils vous le font savoir 😉

 

  • Eviter les marques et privilégier les marque de distributeur (MDD) : les supermarchés ont  fait d’énormes progrès au niveau de la qualité de leurs produits. De plus ils sont beaucoup moins cher qu’une marque car il y a moins de frais de publicité.

 

  • Utiliser les coupons et offres de remboursement : j’ai découvert cela il y a 1 mois lors d’une émission télé, où un couple était adepte de ce genre de réduction. En clair, il suffit de passer par un site internet afin d’imprimer les coupons de réduction et ceux ci ont une durée de vie d’un mois en moyenne. Les offres de remboursement sont elles plus contraignantes car il faut acheter l’article avant de demander le remboursement.

 

  • Ne pas être trop fidèle : Chaque enseigne a désormais sa carte de fidélité et souhaite que vous achetiez ses promos ou les produit MDD afin d’augmenter votre cagnotte.  Certes mais cette ruse ne sert qu’a rendre le consommateur plus captif. De plus si une enseigne consent des promos sur des articles elle se rattrapera ailleurs et cela s’équilibrera au niveau du caddie. A la maison, nous utilisons 3 enseignes différentes : 1 proche de la maison, 1 proche de mon lieu de travail et une 3eme qui organise des promotions « gros volumes » tous les 2 mois. Ainsi cela permet de mixer les promotions selon les enseignes et minimise les déplacements.

 

Les autres astuces que nous utilisons pour moins dépenser au quotidien

  • Mettre en place une politique de stocks avec  les denrées non périssables et les produits d’hygiène : comme précisé dans le point précèdent, le fait d’acheter en gros permet de bénéficier de prix plus intéressants sur les articles. Tous les 2 mois nous profitons des « opérations gros volumes » afin de mettre à jour notre stock. Il faut bien sûr toujours comparer le prix au kilo/litre car certaines promotions ne valent pas toujours le coup.

 

  • Avoir une idée du prix des 10/15 articles que l’on achète le plus fréquemment et savoir où ils sont le moins cher : cela peut paraître un peu lourd comme démarche mais une différence de quelques dizaines centimes sur un article que l’on consomme plusieurs fois par semaine peut générer des dizaines d’euros sur une année. En effet .5 centimes sur un article consommé toute les semaines engendre 26€ d’économie par an et appliqué à la dizaine d’article  les plus souvent achetés on peut arriver facilement à 260€ d’économies / an.

 

  • Revenir au  « fait-maison » :  par mesure de rapidité il est plus simple d’acheter un plat préparé. Même si on gagne au niveau temps ce n’est pas spécialement très bon (riche en sel) et plus coûteux. Sans passer beaucoup de temps, cuisiner entre 1 ou 2 heures le we nous permet de préparer différents qu’il sera possible de congeler et qui pourront être réchauffer  les jours suivants.

 

  • Utiliser les circuit courts : Plutôt que d’acheter les produits frais en supermarché, nous privilégions les magasins de type « circuits courts » ou les marchés locaux. Il y a d’ailleurs de plus en plus d’enseignes de ce type qui se développent autour des villes (la ruche qui dit oui ou les amapes en sont un exemple). Au final, on n’y gagne pas toujours  sur la facture mais plus sur la qualité et l’on favorise l’agriculture locale.

 

En conclusion

En appliquant ces quelques conseils, on voit que l’on peut continuer avec un peu de méthode et de bon sens à bien manger au quotidien sans pour autant dépenser plus.

D’ailleurs avez vous d’autres astuces afin de dépenser moins au quotidien ?

Comments

  1. Répondre

    • Répondre

  2. By Béatrice

    Répondre

  3. Répondre

  4. By Grégoire

    Répondre

    • Répondre

    • By starad24

      Répondre

    • By Julien

      Répondre

  5. Répondre

  6. By Yvan

    Répondre

  7. By thomas

    Répondre

    • Répondre

  8. By Julien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *