Comment augmenter ses revenus ?

C’est une question qui doit trotter dans la tête de beaucoup de personnes,  mais dans un contexte de crise et d’inflation molle, les augmentations de salaire dépassent rarement les 2 %,  voire un peu plus si l’on est jeune, très performant et que l’on passe ses nuits et we à travailler … Il y a néanmoins différentes pistes à étudier afin d’y arriver :

augmenter ses revenus

  • Demander une augmentation :

C’est surement le moyen le plus direct pour augmenter ses revenus, mais est ce le plus efficace ? Si vous plafonnez depuis quelques années et que vous estimez ne pas être payé à votre valeur vous pouvez tentez le coup néanmoins préparez vos arguments et anticiper les réponses de votre responsable. L’autre point à prendre en compte et que si vous demandez 100€ d’augmentation nette, votre employeur devra sortir 200€ qui forcement le fera réfléchir en ces temps à visibilité nulle.

 

  • Démissionner :

C’est généralement le meilleur moyen pour améliorer son revenu de 15/20%, mais est-ce la bonne décision si l’on est dans une entreprise qui se porte bien et que l’on est satisfait de son job ?  N’oubliez pas aussi de prendre en compte tous les avantages directs de votre ancienne société pour voir si vous y gagnez vraiment (CE, tickets restaurant, voiture de fonction, mutuelle, téléphone …) ainsi que toutes les contraintes indirectes (distance domicile/travail, horaires, déplacements, couts cachés … )

 

  • Valoriser son savoir-faire ou ses connaissances

Il est rare de ne pas avoir de hobbies ou de passion (musique, sport, bricolage …)  ou d’être spécialisé dans un domaine. Alors pourquoi ne pas en faire profiter les autres soit en donnant des cours du soir ou des formations voire écrire un blog. Une autre tendance appelée « jobbing » et provenant  des USA est en train de se développer. Celle-ci consiste à une bourse d’échange de petits services entre particulier allant au montage de meuble jusqu’à l’utilisation d’un outil. Il y a principalement 2 grands sites en France pour ce genre de service (Jemepropose. Com et youpijob.fr).

Pour ma part, j’ai choisi de partager mes connaissances en intervenant de façon ponctuelle dans une école d’ingénieur de la région en tant que  vacataire. Les revenus peuvent être plus ou moins importants selon le temps passés, mais ils demanderont une charge de travail conséquent au moment de créer les supports de cours qui seront rentabilisé avec les temps.

 

  • Faires des tests rémunérés

Il existe de nombreuses sociétés spécialisées dans l’organisation de tests de consommateurs (etudesplus.com, mouvance.fr ou encore reunion-consommateur.com). Ces réunions, organisées par des marques  ont pour objectifs de recueillir le sentiment des consommateurs sur le terrain.

Selon la forme du gain celui est imposable s’il est perçu en chèque ou non s’ils sont versés en chèque cadeaux.

 

  • Revendre ses objets inutilisés

On n’imagine pas tout ce qui peut se revendre sur internet, la difficulté étant le plus souvent d’y mettre le bon prix. Alors n’hésitez pas à faire le tour des placards une fois par an et mettre de côté tout ce qui ne sert plus. Personnellement je distingue les objets en 2 catégories :

  • Ce qui a encore de la valeur et que je souhaite revendre à un bon prix
  • Ce qui a très peu de valeur (moins de 5€) et qui peut se vendre lors de braderies ou marché aux puces.

Attention en principe ces gains ne sont pas imposables, sauf si vous vous décidez d’en faire un commerce.

 

Et vous quels sont vos autres moyens afin d’augmenter vos revenus ?

 

Comments

  1. By Didier

    Répondre

    • Répondre

  2. By Sabrina

    Répondre

  3. Répondre

  4. Répondre

  5. By Julien

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *